O Senseï Morihei Ueshiba
Fondateur de l’Aïkido

Morihei Ueshiba est né le 14 décembre 1883 à Tanabe au Japon. Il est mort d’un cancer du foie à l’âge de 86 ans le 26 avril 1969.

Seul garçon d’une famille de 6 enfants, il vécut à la ferme parentale jusqu’à l’âge de 17 ans. Comme il était de petite taille (1 m 56) et d’aspect chétif, souvent malade et très nerveux, ses parents l’encouragèrent à poursuivre des activités physiques telles que le SUMO et la natation.

En 1900, âgé de 17 ans, il à reçu son premier enseignement en arts martiaux. C’était à l’école de JUJUTSU TENGIN SHINYO_RYU, où il pratiquait le soir.

Morihei Ueshiba s’engagea dans l’armée japonaise en 1903. Lorsque la guerre russo-japonaise éclata en 1904, il fut affecté près d’Osaka où il s’entraîna auprès de Masakatsu Nakai pour y apprendre le JUJUTSU, le sabre et la hallebarde de l’école YAGYU. ll fut envoyé en Mandchourie en 1905 et rentra au Japon en 1906.

Morihei Ueshiba s’installa dans l’île d’Hokkaido en 1912. Il y resta 8 ans et y vit naître sa fille Matsuko en 1911, puis son premier fils en 1917 (celui-ci mourût en 1919). Son second fils, Kisshomaru Ueshiba, est né en 1921.

Bien que Morihei Ueshiba, âgé de 32 ans, fût déjà très compétent en arts martiaux, il n’avait pas le niveau de Sokaku Takeda, alors dans la force de l’âge. Il fut fasciné par la complexité et la puissance des techniques du DAITO-RYU AIKIJUJUTSU. Morihei Ueshiba consacra beaucoup de temps et d’argent à l’apprentissage du DAITO-RYU AIKIJUJUTSU et invita même Sokaku Takeda à vivre chez lui afin de pouvoir bénéficier de cours particuliers. Il devint l’un des meilleurs élèves de Sokaku Takeda et l’accompagna parfois lorsqu’il voyageait pour enseigner dans divers endroits de l’île d’Hokkaido. Les techniques enseignées par Sokaku Takeda allaient devenir la base de presque tous les mouvements d’Aikido qu’allait créer Morihei Ueshiba.

À la mort de son père en janvier 1920, Morihei Ueshiba s’installa dans le temple de l’Omoto-Kyo à Ayabe dans la préfecture de Kyoto afin d’étudier sous la direction du Révérend Deguchi.

En 1924, le Révérend Deguchi quitta le Japon avec quelques disciples, dont Morihei Ueshiba afin de s’installer en Mongolie et d’y bâtir un Royaume de la Paix. Mais leur tentative échoua et ils furent faits prisonniers par l’armée chinoise. De retour au Japon quelques mois plus tard, Morihei Ueshiba se réinstalla à Ayabe.

Entre 1925 et 1927, il se rendit à plusieurs reprises dans la capitale afin d’enseigner son art à l’élite militaire et politique de Tokyo. En 1927, Morihei Ueshiba décida de s’établir à Tokyo avec sa famille à l’insistance de l’amiral Isamu Takeshita, commandant de la marine impériale. Celui-ci l’invita à enseigner à l’école navale impériale.

De 1927 à 1931, il enseigna dans différents DOJO. Il s’installa en avril 1931 à Wakamatsu-cho, un quartier de Tokyo, dans un nouveau DOJO appelé Kobukan.