Le Sankaku
Etre debout entre le ciel et la terre

 

 

Origines

Le Sankaku dojo ouvre ses portes en septembre 2001, grâce au soutien du professeur de Nabil Messaoudi et Frédéric Heylbroeck, M. Louis Van Thieghem Shihan (6ème Dan), qui les encourage à relever ce défi alors qu’ils ne sont encore que de jeunes ceintures noires.

Il faut dire qu’à l’époque, Nabil et Frédéric comptent déjà une solide expérience acquise ensemble pendant plus de 10 ans au sein du dojo « I Shin Den Shin », puis du « Koshi Jette ».

Depuis lors, comme ses professeurs, le Sankaku a poursuivi son évolution et compte à son tour de nombreuses ceintures noires parmi ses élèves.

Le mot « Sankaku » veut d’ailleurs littéralement dire « Triangle », ce qui symbolise la dynamique entre  Nabil, Frédéric et les membres du club qui constituent les trois piliers du dojo.

Bien sûr, au-delà de cela, la forme du triangle est prépondérante et très symbolique en Aïkido, que ce soit (i) en tant que posture physique, récurrente dans la pratique, (ii) en tant que rappel de ce que seule la connaissance des techniques bases (« kihon ») permet l’élévation du niveau du groupe, ou encore (iii) en tant que composante essentielle des trois formes par lesquelles l’Aïkido est souvent représenté : le cercle, le triangle et le carré (« Maru-Sankaku-Shikaku »).

Notre Philosophie

Un « dojo » est un lieu où l’on étudie la voie. Pour nous, cette voie est celle tracée par nos Sensei, dont nous retenons tout particulièrement le credo suivant, qui définit bien notre approche :

« Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux »

Nous avons toujours été habitués par nos propres professeurs à travailler sans relâche et à constamment repousser nos limites pour améliorer notre pratique, sans jamais tomber dans l’autosatisfaction ou la suffisance.

Dans cet esprit, vous trouverez toujours au Sankaku Dojo une ambiance de travail et de réflexion aussi intense que conviviale.
Le Sankaku est un dojo où tout le monde trouvera sa place.

Notre objectif

Le premier objectif est sans aucun doute de transmettre notre passion pour l’Aïkido, dont les enseignements sont multiples et excèdent largement le seul cadre du tatami.

Sur le plan technique, nous voulons transmettre à nos élèves ce que nous avons reçus de nos professeurs et de nos sempaïs, tel que nous l’avons compris et assimilé. Notre enseignement est très certainement marqué à jamais par Seiichi Sugano Shihan (1939-2010).

Nous tenons aussi à amener chaque pratiquant à se surpasser, tant physiquement que dans sa recherche en Aïkido, et à nous accompagner dans notre propre recherche, qui se poursuit aussi bien en nos murs qu’au sein des dojos dont nous sommes proches (Koshi Jette, 3S) ou lors de stages à l’extérieur.

Enfin, ayant nous mêmes commencé l’Aïkido très jeunes, nous avons développé au fil du temps une approche très personnelle des cours enfants et forts de cette expérience, nous entendons bien donner aux nouvelles générations les atouts et connaissances nécessaires afin de compter parmi les meilleurs.